Le jour de la destruction des chalets : heureusement que la présidente de l'association est arrivée sur les lieux alors qu'ils étaient entrain de tout casser.

Nous avions remis 3 petites niches. Cliquez ici pour regarder la vidéo

La police est passée me dire de les retirer et me dire de ne plus venir sur ce terrain sous peine d'amende.

Les minous qui tournaient après que j'ai retiré les dernières niches : Cliquez ici pour regarder la vidéo

Il ne reste rien du refuge que l'on avait mis 2 ans à créer et à aménager, de tout ce que nous avions acheté pour eux.

Maintenant: 4 minous restent près du territoire où étaient leurs niches. Pour eux c'est toujours leur territoire, leur chez eux. Mais pourtant c'est maintenantt un parking.
Nous les nourrissons là :: Cliquez ici pour regarder la vidéo :

Le vieux chat noir traîne de nouveau dans les rues plus loin. C'est de là qu'il venait avant qu'il s'installe dans ces abris pour y trouver un peu de chaleur et manger à sa faim : ce qu'il n'avait jamais connu avant. Peut-être le retrouvera t-on un matin mort dans la rue comme on a retrouvé le vieux grosminet. Il n'était pas tatoué nous n'avions pas voulu l'embêter à le capturer pour l'emmener chez le vétérinaire. Ce qui comptait c'est qu'il ait un abri et à manger chaque jour pour avoir une fin heureuse.